PROJET TRIPARTITE

Projet de Renforcement des capacités de développement Régional et Local dans la région de Saint-Louis du Sénégal (PRCDRL/SL 2017-2019)

Contexte et justification

Le projet de Renforcement des capacités de développement régional et local dans la région de Saint-Louis (Sénégal) vise à renforcer l’ARD de Saint-Louis dans sa mission d’accompagnement des processus de développement dans la région de Saint-Louis. A travers une intervention conjointe avec l’APDN et l’AACID, il s’agit de mettre en œuvre des actions au profit des collectivités territoriales de la région pour améliorer leurs pratiques en matière d’organisation, de gestion et de promotion des processus de développement. Le focus est mis particulièrement sur le renforcement des compétences techniques des élus locaux, des agents des collectivités territoriales ainsi que les acteurs économiques.

Conformément aux nouvelles orientations politiques du gouvernement du Sénégal consacrées dans l’Acte3 de la décentralisation, le projet entend contribuer à la promotion de territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable. Le développement économique local reste l’axe primordial investi dans ce projet. Les collectivités territoriales sont ciblées pour acquérir les outils et prérequis nécessaires pour jouer leur rôle d’agent catalyseur du développement économique local par la promotion d’initiatives favorables à l’essor de systèmes productifs locaux plus dynamiques. Dans ce cadre, il sera mis à contribution l’Agence de Développement du Nord de Maroc (APDN), qui a une solide expérience et trajectoire en matière de planification, de promotion et de mise en œuvre de processus de développement économique local. De cette manière, le projet est basé sur un modèle de coopération triangulaire dans lequel l’Andalousie apporte son financement et son expérience dans le secteur, tout en appuyant la coordination et la gestion des activités.

Face à l’insuffisance de la prise en compte de la dimension économique dans les politiques publiques locales, quelques initiatives se mettent en place mais ne découlent pas forcément d’une démarche structurée d’une économie territoriale. Les opérateurs privés locaux investissent dans des segments de produits à faible valeur ajoutée, ce qui révèle leur faible capacité de maitrise de la chaine de valeur, et à optimiser les opportunités qu’offre le territoire. Au même titre que les collectivités, les services techniques régionaux sont confrontés aux mêmes difficultés en termes de ressources humaines et techniques. Cela est en partie, la résultante de la faiblesse des moyens techniques et financiers des collectivités territoriales.

Dans ce contexte, la vitalité économique des territoires devenue un enjeu dans la mise en œuvre de l’acte 3 de la décentralisation interpelle les ARD à appuyer les collectivités territoriales dans la formulation et la mise en œuvre de politiques économiques, gage de l’équilibre des territoires.

A cet effet, l’ARD Saint-Louis a su développer des partenariats multi acteurs en vue de favoriser des synergies autour de la formation, de recherche, de l’innovation afin d’accompagner les acteurs territoriaux à asseoir les bases d’une politique du développement économique local (DEL).

Objectifs du projet

OG : Renforcer les capacités institutionnelles dans le but de promouvoir et exercer le leadership dans les processus de développement dans la région de Saint Louis

OS1 : Renforcer les capacités de l’ARD de Saint Louis pour le développement de leurs fonctions de planification, promotion et leadership des processus de développement économique local ;

OS2 : Renforcer les capacités des acteurs locaux de la région de Saint Louis pour implémenter des processus de développement ;

OS3 : Mettre en place des processus de Développement Economique Local et de coopération Sud-Sud.

Activités prévues

Dans la mise en oeuvre de ce projet, les activités suivantes ont été prévues :

  • Visites d’échange au Maroc pour connaitre les outils et mécanismes de développement en matière de promotion et stratégies territoriales repliables dans la région de Saint Louis (élus) ;

  • Stages de perfectionnement à propos de contractualisation entre collectivités territoriales et le secteur privé ;

  • Equipement de l’ARD/SL en matériel de bureau et informatique ;

  • Assistance technique pour la réorganisation de l’ARD et l’élaboration d´une stratégie d’intervention ;

  • Diagnostic des besoins en SIG ;

  • Appui en matériels et équipements en SIG ;

  • Séminaire de formation en décentralisation et développement économique local ;

  • Séminaire de formation des acteurs locaux en animation économique territoriale ;

  • Séminaire de formation pour les microentreprises ;

  • Séminaire de formation de 4 jours sur le marketing territorial ;

  • Formation des acteurs locaux sur la transformation des produits locaux ;

  • Visites d’échange des artisans et participation aux foires organisées au Maroc ; 

  • Expérimentation de l’outil d’analyse et de gestion financière des collectivités territoriales (SAFIC) dans 1 collectivité territoriale ;

  • Élaboration d’un document stratégique sur le tourisme dans la région de Saint-Louis ;

  • Mise en œuvre d’un projet pilote dans le domaine du tourisme au département de Saint-Louis ; 

  • Études d’identification sur les filières porteuses à l’échelle des départements de la région- étude de faisabilité d’une zone d’activité économique

  • Acquisition d’équipements sanitaires pour les postes de santé de la région.

Activités réalisées

Le projet a été clôturée et a permis de réaliser les activités suivantes :

  • Organisation de 2 visites d’échange des élus au Maroc pour connaitre les outils et mécanismes de développement en matière de promotion et stratégies territoriales repliables dans la région de Saint Louis ;

  • Organisation de 2 stages de perfectionnement de 15 jours au profit des responsables des Divisions d’Appui à la Maîtrise d’ouvrage, du Suivi-Évaluation, de la Planification et du Partenariat et développement durable  ;

  • Equipement de l’ARD/SL en matériel de bureau et informatique ;

  • Elaboration du plan de développement stratégique de l’ARD ;

  • Diagnostic des besoins en SIG ;

  • Acquisition de deux (2) ordinateurs fixes, de deux (2) GPS, de trois (3) tablettes, de deux (2) scanners, d’une imprimante et de trois (3) disques durs externes pour le SIG ;

  • Organisation d’une certification en décentralisation et développement économique local avec l’UGB au profit de 30 acteurs territoriaux ;

  • Organisation d’un séminaire de formation de 3 jours des acteurs locaux en animation économique territoriale ;

  • Organisation d’un séminaire de formation de 3 jours pour les microentreprises sur les techniques d’extraction des huiles essentielles et sur la mécanique automobile ;

  • Organisation d’un séminaire de formation de 4 jours sur le marketing territorial ;

  • Organisation de 4 sessions de formation de 3 jours de 95 acteurs locaux dont 93 femmes sur sur les techniques de la céramique avec un expert marocain mis à disposition par l’APDN, de la transformation des fruits et légumes, de la transformation des céréales et de la fabrication du savon et l’eau de javel ;

  • Acquisition de matériels aux groupements ayant bénéficié de la formation ;
  • Organisation d’une visite d’échange des artisans et participation au Salon de Casablanca (Maroc) ; 

  • Acquisition, au profit du centre de santé de Mpal et des postes de santé de Fass Ngom, Tassinère et Niasséne de quatre (4) échographes, quatre (4) kits de réanimation du nouveau-né, quatre (4) détecteurs de pouls fœtal, quatre (4) ventouses obstétricales électriques, quatre (4) tables chauffantes pour nouveau-né, quatre (4) tables d’accouchement, quatre (4) tables d’examen gynéco, quatre (4) lits d’hospitalisation et huit (8) ensembles de chaises composés chacun d’une chaise médecin et de deux (2) chaises visiteurs et huit (8) bureaux médecins.

Atelier de lancement du projet tripartite
Stage de perfectionnement des agents de l'ARD
Première visite d'échange des élus et agents de l'ARD à Tanger
Formation des potiers sur les techniques de céramique
Equipement du SIG
Deuxième visite d'échange des élus et agents de l'ARD à Tanger
Formation sur le logiciel ERDAS du gestionnaire du SIG
Certification des acteurs locaux en décentralisation et développement économique local
Participation des artisans sénégalais au Salon de Casablanca
Exposition des artisans marocains à la foire artisanale de Saint-Louis
Participation des marocains à la foire artisanale de Saint-Louis
Equipements acquis pour le poste de santé de Fass Ngom

Le PACASEN est un nouveau programme initié par l’Etat du Sénégal et exécuté par l’Agence de Développement Municipal (ADM). Il est doté d’un budget de 130 milliards de FCFA sur financement de la Banque mondiale et de l’Agence française de développement (AFD).

Dans le dispositif de mise en œuvre les ARD assurent l’assistance à la coordination et le coaching territorial continu (CTC) et l’appui à la maitrise d’ouvrage locale.