PAF-AGRIFED

Projet d’Appui aux Femmes dans l’Agriculture et le Développement Durable (PAF-AGRIFED 2019-2021)

Contexte et justification

Le Projet d’Appui aux Femmes dans l’Agriculture et le Développement Durable (PAF-AGRIFED), initié par ONU Femmes et BNP Paribas, contribue au programme “Accès des femmes à la terre et aux ressources productives pour une agriculture résiliente au changement climatique. Le projet est prévu pour une durée trois ans dans les régions à fort potentialité agricole de Saint-Louis, Kolda, Tambacounda, Ziguinchor ainsi que la zone des Niayes. Il vise à autonomiser 15 000 agricultrices sénégalaises et à renforcer leur résilience face aux changements climatiques.

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités, l’ONU Femmes a signé une convention annuelle avec l’ARD pour dérouler des activités permettant d’atteindre le résultat 1 du projet à savoir l’accès et la sécurité foncière des femmes.

Objectifs du projet

OG : Autonomiser 15 000 agricultrices sénégalaises et renforcer leur résilience face au changement climatique à l’horizon 2021.

OS1 : Renforcer l’accès et la sécurité foncière des femmes à travers :

  • Une réforme du cadre institutionnel de gouvernance du foncier rural afin de garantir une pleine prise en charge de l’intérêt des agricultrices dans l’accès du foncier ;
  • La mise ne place de chartes locales de gouvernance foncière garantissant les droits fonciers des femmes. 

Activités prévues

  • Organisation de 06 sessions d’information et de formation en faveur des autorités nationales et locales autour des mesures clés à prendre pour réduire les discriminations en matière d’accès et de propriété foncière ;
  • Animation de 14 sessions de plaidoyer à l’endroit des autorités locales (1 par commune ciblée) afin de prendre un arrêté municipal en faveur de l’affectation / réaffectation de terres agricoles en faveur des femmes ;
  • Diffusion de la circulaire N°0989/MAER/CT/SMD du 5 juin 2018 concernant l’accès des femmes aux aménagements hydroagricoles ;
  • Organisation de 12 sessions de sensibilisation et de formation des communautés locales autour des questions d’accès à la terre en faveur des femmes agricultrices ;
  • Elaboration de 7 chartes locales (1 par commune) de gouvernance foncière de concert avec les autorités et communautés (dont bénéficiaires) locales pour faciliter l’accès des femmes au foncier ;
  • Elaboration et validation de 7 plans d’actions pour l’application des chartes locales avec les autorités et communautés (dont bénéficiaires) locales.

Activités réalisées

La convention signée avec l’ARD a démarré en Août 2019 et se terminera en Juillet 2020. Depuis la signature de la convention, certaines activités ont été déroulées :

  • La signature d’une convention de partenariat avec l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) : une convention a été signée avec IPAR, compte tenu de leurs expériences diverses en matière de gestion et de gouvernance foncière. Cette convention a permis de disposer de 2 experts qui sont chargés d’animer les sessions de formation auprès des élus et l’élaboration des chartes locales. D’autres experts sont attendus de la part de l’IPAR pour l’exécution technique des activités restantes.
  • L’animation des émissions radios : pour la mise en œuvre de cette activité, il a été identifié 7 radios dans les 6 départements d’intervention du projet pour la diffusion en direct d’une émission et sa rediffusion une semaine plus tard. Les antennes de la RTS de Saint-Louis et Matam, l’antenne Dunya FM de Richard Toll, Ngatamaaré FM de Ndioum, Pété FM de Pété, Damga FM de Kanel et Bakel FM de Bakel ont été les radios choisies pour la diffusion de ces émissions. Chaque émissions a duré une heure et a permis aux participants de revenir en détail sur le projet et la circulaire du MAER. La participation des femmes de REFAN a permis de revenir sur la genèse du réseau et les différentes activités déroulées avec ONU Femmes.
  • L’organisation de 6 sessions départementales de formation de 2 jours au profit des élus : ces sessions de formation sur les mesures clés à prendre pour réduire les discriminations en matière d’accès et de propriété foncière ont touché 176 élus et autorités administratives dont 27 femmes dans les départements de Saint-Louis, Dagana, Podor, Matam, Kanel et Bakel. Ces sessions ont été le moment de revisiter le système foncier sénégalais et les règles locales de gouvernance foncière ; de revenir sur les enjeux et défis de la sécurisation des droits fonciers des femmes dans le cadre de la réforme foncière ; de partager les principes édictés par les Directives Volontaires notamment les principes de la Non-discrimination, Egalité des sexes, l’équité et justice ; de proposer des mesures clefs à prendre pour éliminer les discriminations à l’égard des femmes ; de partager l’initiative de l’Union Africaine sur le quota des 30% des droits fonciers aux femmes ; d’engager tous les participants à partager les informations avec les conseils municipaux et à vulgariser le quota pour les femmes en matière de terres.
  • Le démarrage du processus d’élaboration de 7 chartes locales de gouvernance foncière sensible aux femmes : sept communes ont été choisies sur la base des 14 proposées dans le plan d’actions. Ce choix a été fait sur la base des ressources disponibles mais aussi sur la disponibilité des terres et l’engagement des Maires concernés à relever le défi de l’équité dans l’affectation des terres. Les communes choisies, que sont Gandon, Ndiébéne Gandiol, Bokhol, Diama, Mbane, Ngnith et Ronkh, sont réparties entre les départements de Saint-Louis et de Dagana. Le facilitateur, l’ARD et les communes de Mbane, Diama et Ngnith ont procédé au lancement du processus à travers 3 ateliers organisés dans chacune des communes précitées avec la participation des chefs de village, des groupements féminins, des organisations de producteurs, etc. Au total, ces ateliers de lancement ont mobilisé 196 personnes dont 83 femmes. A la suite des ateliers de lancement 23 ateliers de diagnostic zonaux sont organisés dont 11 dans la commune de Mbane, 5 dans la commune de Diama et 6 dans la commune de Ngnith. Ces ateliers ont permis de recueillir l’ensemble des informations et contraintes en matière de gestion foncière et de proposer des règles de gestion locales pour l’amélioration de la gouvernance foncière avec un accent mis sur les règles spécifiques aux femmes. Le facilitateur a déjà rédigé les premiers drafts de chartes locales suite aux éléments recueillis lors des différents ateliers. Ces drafts doivent être restitués au cours d’un atelier organisé par la commune.
  • La confection et l’impression de supports de communication : pour la vulgarisation des activités du projet auprès des différents acteurs, 2 kakemonos ont été confectionnés dont 1 sur les Objectifs de Développement Durable et 1 autre sur la présentation du projet. Egalement, 1 000 plaquettes sont réalisées sur la circulaire du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural visant à corriger les disparités d’accès aux terres, intrants et matériels agricoles.

Télécharger la plaquette

Formation des élus et autorités administratives sur le foncier dans le département de Podor
Formation des élus et autorités administratives sur le foncier dans le département de Dagana
Formation des élus et autorités administratives sur le foncier dans le département de Saint-Louis
Korka Diaw, Présidente du REFAN
Préparation de la commande de céréales du Ministère de la femme par le REFAN
Stockage de la commande de céréales
Préparation de la commande de riz du Ministère de la femme par le REFAN
Stockage de la commande de riz
Acheminement de la commande du Ministère de la femme par le REFAN

Laisser un commentaire

Le PACASEN est un nouveau programme initié par l’Etat du Sénégal et exécuté par l’Agence de Développement Municipal (ADM). Il est doté d’un budget de 130 milliards de FCFA sur financement de la Banque mondiale et de l’Agence française de développement (AFD).

Dans le dispositif de mise en œuvre les ARD assurent l’assistance à la coordination et le coaching territorial continu (CTC) et l’appui à la maitrise d’ouvrage locale.

fermer