CD-Saint-Louis

SITUATION GEOGRAPHIQUE

ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TERRITORIALE

Département de Saint-Louis
 
Administration
PaysDrapeau du Sénégal Sénégal
RégionsSaint-Louis
Démographie
Population226 977 habitants 
Subdivisions
Arrondissement Rao
Communes

 

PRÉSENTATION DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

 Créé par la loi 2002–02 du 15 Février 2002 portant réforme de l’Administration territoriale, le Département de Saint-Louis couvre une superficie de 879 Km², soit 4,6% de la superficie régionale. Suite à la dernière réforme intervenue en 2011, le département compte désormais deux circonscriptions administratives et six collectivités locales.

ATOUTS ET CONTRAINTES

Le conseil Départemental de Saint-Louis compte 60 conseillers dont 28 Femmes, soit un taux de représentativité de 46,6%. Dans son organisation, il est composé de 20 commissions reparties suivant les secteurs de développement.

L’application de la loi sur la parité a des avancées majeures depuis 2014. Cependant, le partage des postes reste peu favorable aux hommes 60% contre une part relativement satisfaisante (40 %) pour les femmes, concernant la présidence des commissions. C’est dire qu’au-delà d’une bonne représentativité, leur leadership est dans une dynamique d’affirmation.

Par ailleurs, le niveau d’instruction des élus ainsi que celui du personnel est relativement satisfaisant. Cette situation est d’une importance capitale pour une bonne gestion du conseil et constitue un atout majeur dans le cadre de la formation des élus ou le renforcement de capacité sur les aspects techniques.

En ce qui concerne la Dynamique Organisationnelle du Département, on constate que le tissu associatif dans le département est composé des Associations de Producteurs, des Groupements de Promotion Féminine (GPF), des Associations Sportives et Culturelles (ASC) et des organisations faitières. Ces organisations sont les interlocutrices du Conseil départemental dans leur secteur respectif. Parmi elles : le Conseil Départemental de la Jeunesse, ODCAV, Fédération Départemental de la Femme, Maison des Eleveurs (MDL), FENAGIE- Pêche, ASESCAW (Organisation socio-économique et culturelle des agriculteurs du Walo), etc.

L’on note une bonne représentativité des organisations faitières. Cependant, la collaboration entre ces organisations et le conseil départemental doit être améliorée pour promouvoir le développement économique local en projet et la transparence dans la gestion des affaires locales.