Gandon

Situation géographique et administrative

Le décret N° 2008-748 du 10 juillet 2008 portant création des communautés rurales a consacré la scision de l’ancienne communauté rurale de Gandon en deux nouvelles collectivités locales : Gandon et Ndiébène Gandiole. La commune de Gandon est située dans le département de Saint-Louis, dans l’arrondissement de Rao, elle est limitée :

  • Au Nord-Est : Arrondissement de Ndiaye
  • A l’Ouest : Fleuve Sénégal et Océan atlantique
  • Au Sud-Ouest : Commune de Ndiébène Gandiole
  • Au Sud et Sud-Est : Arrondissements Sakal et Keur Momar Sarr (Région de Louga)
  • A l’Est : Commune Fass Ngom

Démographie

Selon les projections de la population (2013-2063) de l’Agence Nationale de la Statistique et de Démographie (ANSD), la commune de Gandon compte une population de 46462 habitants répartis comme suit :

 

·                        51% d’hommes et 49% de femmes

·                        40% d’enfants

·                        48% de jeunes

·                        24% d’ainés

·                        50% de femmes en âge de procréer

Les groupes ethniques majoritaires de cette commune les wolofs 45%, les peulhs 35%, les Maures 15%, les autres ethnies minoritaire représente 5% de la population. La densité de la population est de 97 habitants par km.²

 

Coopération Atouts et Contraintes

La dynamique partenariale de la Commune est plus ou moins satisfaisante. Au niveau local plusieurs conventions de partenariat sont en cours avec des ONG ou Programmes de développement de l’Etat (Plan Sénégal, Le Partenariat, PNDL…). Dans le cadre de la coopération décentralisée, une convention lie depuis plusieurs années la commune de Gandon à la Communauté d’agglomération du SICOVAL en France. Par ailleurs, Gandon dispose de nombreuses potentialités humaines et naturelles pouvant contribuer au développement des secteurs clés de l’économie. En effet, le fort potentiel agricole engendré par la présence de cours d’eau permanent et de vastes étendues cultivables est le principal atout faisant de Gandon une collectivité propice à la pratique d’une agriculture de qualité.

Toutefois, plusieurs obstacles empêchent l’envol de l’économie de la commune de Gandon. D’emblée, l’insuffisance notoire des infrastructures sociales de base ont consacré son adoption comme programme n°1 du Plan de Développement Communal. Outre cette remarque issue de l’analyse du profil social de la collectivité Locale faite sur le PDC, les habitants de la commune sont confrontés à plusieurs obstacles:

  • Insuffisances des aménagements (seuls1986 ha ont été aménagés)
  • Manques d’entretien des canaux d’irrigation
  • Manque de financement
  • Problème de conservation et de transformation des produits issus de l’agriculture et de l’élevage
  • Faible capacités organisationnelles des OCB