Ndiebene Gandiole

Situation Géographique et Administrative

Ndiébène Gandiole est érigée en communauté rurale en vertu du décret N°2008-747 du 10 Juillet 2008 portant réforme administrative et territoriale puis en commune suite à la communalisation intégrale instituée par l’acte 3 de la décentralisation en 2013. Située dans le département de Saint-Louis et dans l’arrondissement de Rao, la commune est limitée :

  •           Au Nord : Commune de Saint-Louis
  •           A l’Ouest : Fleuve Sénégal et Océan atlantique
  •           A l’Est : Commune de Gandon 
  •           Au Sud : Commune de Léona (Région de Louga)

Démographie

Selon les projections (2013-2063) de l’ANSD La commune compte, en 2016, 22 909 habitants, répartis comme suit :

      45% d’hommes et 55% de femmes

      47% de main d’œuvre (de 15 à 60 ans)

      77% de la population de moins de 35 ans

      6% d’aînés

      47% de femmes en âge de procréer

Coopération, Atouts et Contraintes

Vu la jeunesse de la commune, créé seulement en 2008, Ndiébène Gandiole compte, en plus de la coopération décentralisée avec l’ONG Nord-Pas-de-Calais, quelques partenaires : le PNDL, l’ONG Plan International, le PDIDAS et les autresServicesTechniquesDéconcentrés.
La commune de Ndiébène Gandiole regorge de plusieurs atouts (de belles plages, la proximité du fleuve et de la mer favorable à la pratique de la pêche, l’existence de sol fertile), pouvant permettre aux secteurs de la production de booster l’économie. Toutefois, plusieurs contraintes empêchent l’envol de l’économie vers l’atteinte de la vision du Maire telle décrite sur le document de Planification de faire de Ndiébène Gandiol, une Commune résidentielle, attractive avec une économie locale compétitive. Parmi ces contraintes on peut citer :

  • La montée salée provocant l’aridité des terres
  • L’avancée de la brèche
  • Insuffisance des pistes de production
  • Inaccessibilité des intrants de l’agriculture
  • Cherté des matériels de la pêche