Projets

L’existence de plusieurs projets et programmes en exécution à l’Agence régionale de développement est le fruit d’un tissu partenariat très étoffé. C’est ainsi que l’aide aux interventions et aux initiatives de développement des collectivités locales, l’ARD œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des populations dans différents domaines. 

Le Fond d’Equipement des Collectivités Locales (FECL) et le Projet de Piste Communautaire (PPC)

Le Programme National de Développement Local (PNDL) est le premier partenaire des collectivités locales. Depuis 2008, le PNDL a signé avec l’Agence Régionale de Développement deux (02) conventions portant sur deux projets: le Projet de Piste Communautaire (PPC) et le Fond Equipement des Collectivités Locales (FECL).

Avec le PPC on a assisté à la réception de 41 km de pistes dans les communes de Fass Ngom de Gandon et de Ndiayen Pendao en 2017.

Par ailleurs, Le FECL a doté toutes les collectivités de la région de Saint-Louis, à l’exception du Département de Podor, d’infrastructures socio-économiques. Outre ces investissements, le PNDL a financé le projet de rédaction de neuf (09) documents de planification: huit (8) plans de développement communal et un plan de développement départemental.

Le projet d’ Appui aux Initiatives des Collectivités Locales pour l’Hydraulique et l’Assainissement (AICHA)

Le projet  accompagne les Collectivités territoriales dans l’adduction à l’eau potable et la gouvernance des services d’eau et d’assainissement. Le projet  cible les communes de Mbane, Gandon, Diama, Guédé Village et Dodel. Il a été financé dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région de Saint-Louis et la Région Midi Pyrénées avec l’appui du Syndicat des Eaux d’Île-de-France, de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, l’ONG Plan Sénégal et le SICOVAL, la contribution des collectivités locales bénéficiaires et de l’ONG le Partenariat qui prend en charge le raccordement des écoles et des structures sanitaires dans la zone d ‘ intervention du programme. Le projet AWA a permis de construire  deux châteaux d’eau,  de réaliser des extensions de réseaux multi villages pour une population de plus de 10  000 habitants, des points d’eau, des blocs d’hygiène et des clôtures pour 8 infrastructures sanitaires et scolaires.

Le projet d’ amélioration de l’accès à l’eau potable avec des technologies à faible coût et de gestion publique dans les collectivités locales de Saint-Louis (AWA) 

Financé par le Fonds pour les communautés rurales pour la solidarité internationale FAMSI, le projet AWA pour le but de l’amélioration et le développement des services de l’eau potable avec des technologies à faible coût. Les activités du projet AWA comprendre, la réalisation de systèmes d’adduction d’eau potable (AEP) à partir d’un four manuel dans les communes de Gamadji Saré et Dodel, Département de Podor, Région de Saint Louis, et la mise en lieu d’un modèle de gestion publique locale. Le choix des six (6) sites d’implantation du projet s’est fait selon une approche inclusive, intégrant l’ensemble des acteurs concernés. Ainsi, plusieurs missions ont été conduites sur le terrain pour la réalisation d’étude et l’identification des sites d’implantation. Ainsi, Sur la base des résultats de recherche, et compte tenu des caractéristiques techniques et socio-économiques le projet Awa a réalisé 6 forages avec un système solaire dans six localité du département de Podor : Moundawaye, Lahel et Sarpoly de la commune de Gamadji Saré, Yennaké, Poury, Kelele Kedele/Sinthiou Ifra de la commune de Dodel. 

témoignage des bénéficiers