accueil

Le Programme Indicatif de Coopération Luxembourgeoise SEN/031 appuie les communes de Gandon, Fass Ngom, Mpal, Ndiébéne Gandiole, Diama, Dagana et Podor à la lutte préventive contre la transmission du COVID-19

Dans le contexte actuel lié à la crise du Covid-19, le Sénégal est en voie d’adoption d’un plan national de riposte du COVID 19 comprenant trois axes : (1) un axe concernant la gestion sanitaire de la crise, (2) un axe comprenant des mesures permettant d’appuyer les familles en termes de résilience économique familiale et de sécurité alimentaire, (3) un axe permettant de préparer la relance économique du pays après la crise.

Le dispositif de coordination mis en place au niveau national est déjà territorialisé à travers des dispositifs de coordination régionaux, départementaux et locaux à travers des comités locaux sur l’ensemble des niveaux administratifs et/ou politique.

Dans le domaine de la gouvernance locale de la santé un texte règlementaire relativement récent du Ministère de la Santé (MSAS) a créé des Comités de Développement de santé (CDS), présidé par le Maire et comprenant des membres issus de l’ensemble des partie prenantes locales, y compris les associations de femmes et de jeunes.

Réunion du conseil d'administration est prévue au courant du mois de mars 2018

RENCONTRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ARD   LE 22 MARS 2018

L’Agence Régionale de Développement (ARD) est dirigée par un conseil d’administration composé de l’ensemble des Maires des trente huit (38) communes et des Présidents des trois (03) Conseils départementaux ce qui fait au total 41 collectivités locales sur la région de Saint-Louis.
Le président de conseil départemental chef-lieu de région est le président du Conseil d’administration de l’ARD.

Le rôle du Conseil d’administration est de valider tout le plan de travail que l’ARD doit mener.

Le Conseil d’administration vote le budget de l’ARD et assure le contrôle de l’exécution du budget à travers les états financiers.

DOCUMENTATION

Réalisations en vidéos

Le PACASEN est un nouveau programme initié par l’Etat du Sénégal et exécuté par l’Agence de Développement Municipal (ADM). Il est doté d’un budget de 130 milliards de FCFA sur financement de la Banque mondiale et de l’Agence française de développement (AFD).

Dans le dispositif de mise en œuvre les ARD assurent l’assistance à la coordination et le coaching territorial continu (CTC) et l’appui à la maitrise d’ouvrage locale.

fermer